Une introduction au dadaïsme

Une introduction au dadaïsme

Une introduction au dadaïsme

Une introduction au dadaïsme

Le dadaïsme est un mouvement artistique mais en anti-art, c’est-à dire que ce mouvement se rebelle et se moque totalement du principe même de l’art, et de tous les autres principes. Il a d’ailleurs été créé dans le but d’être une manière de manifester et d’exprimer tout le mécontentement de ses membres, et ce par l’art complètement extravagant qu’ils font, que ce soit dans le domaine de la poésie, de la peinture ou encore de la sculpture.

un-anti-art.jpg

Le dadaïsme est entre autre une réponse directe et violente aux horreurs et a la stupidité de la Première Guerre mondiale. Ce mouvement artistique ne ressemble à aucun autre mais attirent pas mal de personnes. D’ailleurs, les membres du dadaïsme initient d’autres personnes à leur suite afin de les inclure eux aussi à ce mouvement.

L’histoire du dadaïsme

Le dadaïsme naît en 1916 dans l’Etat de New York. Son nom à en réalité été choisi par ses créateurs c’est-à dire en premier lieu Tristan Tzara, Richard Huelsenbeck, Jean Arpet, et Hans Richter, au hasard. Le mot « dada » ne veut strictement rien dire mais veut faire comprendre tout simplement au monde que justement le principe du dadaïsme c’est en quelque sorte la futilité totale. Le dadaïsme se moque des lois physiques de la nature ainsi que de la logique humaine. Il se distingue par son désir de mettre le chaos un peu partout, par exemple que ce soit dans le domaine politique, économique ou au sujet des guerres.

La diffusion du dadaïsme

Malgré les principes moraux assez particuliers du dadaïsme, ce mouvement a par ailleurs été diffusé à travers le monde et a connu et accueilli de nombreux adeptes.

le-dadaisme.jpg

En cinq ans seulement, soit de 1915 à 1920, il s’est propulsé et éparpillé comme une trainée de poudre internationalement parlant.